Crédit Impôt

Quelle différence faire entre déduction, réduction et crédit d’impôt ?

Pour favoriser certains secteurs ou pour diverses autres raisons, l’administration fiscale accorde des avantages fiscaux. Il s’agit des déductions, des réductions et des crédits d’impôt. Ces derniers font souvent objet de confusion. À cet effet, découvrez dans cet article quelle différence faire entre déduction, réduction et crédit d’impôt.

La réduction d’impôt

Une réduction d’impôt n’est rien d’autre qu’une dépense ou un investissement qui vient diminuer l’impôt. La diminution est accordée compte tenu d’un pourcentage de la dépense ou de l’investissement. À noter que ces sommes sont bien encadrées. Il y a bien un plafond défini. Par exemple, un contribuable qui investit 200 000 euros dans un logement Pinel pourra bénéficier d’une réduction d’impôt de 18%. La diminution est ainsi égale à 36 000 euros. Cet avantage est réparti sur neuf ans et vient diminuer l’impôt dû. Il faut souligner que le montant de la réduction ne doit pas dépasser le montant d’impôt dû. Si c’est le cas, il ne peut avoir ni remboursement ni report sur les années à venir.

 

Le crédit d’impôt et la déduction du revenu

Le crédit d’impôt ressemble un peu à la réduction. Toutefois, vous n’avez pas besoin d’avoir beaucoup de revenus et un grand montant d’impôt pour en bénéficier. La pose d’une chaudière à condensation permet d’avoir un crédit d’impôt de 30% sur le montant dû. Il s’agit d’un mécanisme qui réduit l’impôt. Dans le cas où le crédit d’impôt dépasse le montant de l’impôt, la différence est remboursée. En ce qui concerne la déduction du revenu, il consiste à mettre en diminution les sommes déductibles au revenu imposable. Ce n’est donc pas à l’impôt dû que cette somme vient en diminution. À noter que les montants déductibles ne sont pas limités.

En résumé, la réduction, la déduction et le crédit d’impôt permettent de payer moins d’impôt. Toutefois ces avantages ne sont pas les mêmes.