Autres

La loi Pacte : et si vous regardiez l’épargne retraite autrement ?

 

La loi Pacte apporte quelques changements dans le plan Épargne Retraite, qui n’a pas eu très bonne presse auprès des salariés depuis quelques années. Mise en application en début d’année, elle rend la chose un peu plus attractive et beaucoup moins contraignante. Mais quelles sont alors ces modifications qui devraient vous inciter à faire vos cotisations ? Retour sur les bons à savoir. 

Un abattement fiscal pour tous les versements volontaires

Le plan epargne retraite individuelle(PERin) proposée par les assureurs sera composé d’une partie de vos versements volontaires, d’une épargne salariale si vous en profitez, mais aussi des participations ponctuelles et obligatoires des employeurs.

Afin de vous encourager à faire des versements volontaires, la loi Pacte vous propose un abattement fiscal pour toutes les participations que vous aurez faites. Sans compter que cela augmentera le capital dont vous disposerez quand vous partirez à la retraite. Les abattements varieront selon les participations que vous aurez faites.

Différentes manières de toucher votre capital

Désormais, vous pourriez aussi disposer comme bon vous semble de votre capital. Après votre départ à la retraite, il est possible de demander une liquidation en une seule fois tout le capital disponible afin de réaliser un projet ou un investissement. Il est également possible de demander à être versé en mensualité afin de pouvoir profiter sainement et librement de vos vieux jours.

Attention toutefois, seul le titulaire du compte épargne peut faire cette demande. En outre, vous devez patienter jusqu’à l’âge légal de départ à la retraite pour toucher quoi que ce soit.

Un plan épargne retraite en guise d’investissement

La Loi Pacte vous permet aussi de confier la gestion de votre plan épargne retraire à des professionnels qui sont à même de vous proposer différentes formules. Ce peut être un placement dans l’immobilier avec une rente garantie à 4,68%. Ce peut être aussi une simple assurance dont les mensualités commenceront dès lors que vous aurez atteint l’âge légal de départ à la retraite.

Il ne faut cependant pas attendre 2 ou 3 ans avant le jour prévu de votre départ à la retraite pour y souscrire. Pour bien préparer vos vieux jours, vous devez vous y prendre dès à présent. Les courtiers en assurance en ligne vous proposent notamment de faire votre bilan retraite en quelques minutes, et ce, gratuitement. De quoi permettre de vous guider dans le choix de l’épargne idéale à faire en fonction de votre profil.